Promiscuité, tension, anxiété… Le confinement n’est pas sans conséquences sur la cellule familiale, impactant le climat et l’organisation. Il est important de rappeler que les personnes en détresse peuvent être aidées.

Les numéros d’aide :

Que vous soyez victimes ou témoins vous pouvez contacter ces numéros d’aide.

  • 3919 : numéro national pour les violences faites aux femmes de 9h à 19h du lundi au samedi.
  • 119 : numéro national enfance en danger, 24h/24, 7jours/7.
  • 17 : en cas d’urgence, police nationale, 24h/24, 7jours/7.
  • 114, par SMS. Le numéro d’urgence destiné aux personnes sourdes est également accessible aux victimes de violences familiales depuis le 1er avril 2020 .

D’autres dispositifs que l’appel téléphonique.

 

La plateforme arretonslesviolences.gouv.fr

Durant toute la période du confinement, la plateforme en ligne arretonslesviolences.gouv.fr vous permet de signaler des violences, que vous en soyez victime ou témoin, et de bénéficier d’assistance et de conseils.

Elle est gratuite, anonyme, sécurisée et disponible 24h/24 et 7 jours sur 7. Elle assure un accueil et une orientation personnalisés.

Ce portail vous permet notamment de :

  • savoir si vous êtes concerné : des témoignages relatent des propos et comportements violents. Si vous vous y reconnaissez, vous pouvez en parler car la loi vous protège ;
  • savoir qui contacter, que vous soyez victime ou témoin : une personne de confiance, un médecin, une assistante sociale, la gendarmerie ou la police, une association spécialisée ;
  • savoir comment bien agir pour aider si vous êtes témoin ou confident ;
  • faire un signalement en ligne ;
  • apprendre à effacer vos traces de connexions selon le navigateur que vous utilisez.

Le site s’adresse également aux professionnels pour les aider à mieux repérer et prendre en charge les violences, avec la possibilité de télécharger des outils de formation spécifiques.

 

La plateforme allo.119.gouv.fr

La plateforme d’information et de signalement en ligne Enfance en danger allo119.gouv.fr, anonyme et gratuite 24h/24 et 7 jours/7.

 

De nouveaux dispositifs

  • Une victime peut se rendre dans la pharmacie la plus proche de son domicile, où elles sera accueillie et où l’alerte sera immédiatement donnée auprès des forces de l’ordre pour une prise en charge rapide. La personne peut prétendre sortir de son domicile pour aller faire des courses et remplir l’attestation en cochant la case correspondante. Toutefois, il ne pourra lui être reproché de s’être échappée sans attestation.
  • Vous pouvez également envoyer un SMS au 114, cela évite d’appeler le 17 si vous êtes en danger et dans l’impossibilité de parler. Ce numéro d’urgence est habituellement utilisé par les personnes sourdes et malentendantes. Les services de police, de gendarmerie, le SAMU, ou les sapeurs-pompiers seront contactés.